VIDEO. Des écoliers indiens et pakistanais unis dans le deuil après l'attaque des talibans

Le bilan définitif du carnage dans une école de Peshawar, mardi, est de 141 morts, dont 132 enfants.

Voir la vidéo
REUTERS / AP

C'est l'attaque la plus sanglante de l'histoire du Pakistan, et la quasi-totalité des victimes sont des enfants. Six talibans ont pris d'assaut, mardi 16 décembre, une école de Peshawar, tuant 141 personnes, dont 132 enfants. Mercredi, des écoliers pakistanais mais aussi indiens leur ont rendu hommage.

Des élèves âgés de 10 à 20 ans

A Vadodara, en Inde, les enfants se sont recueillis en silence, un ruban noir sur la bouche. Un geste d'autant plus fort que les relations de l'Inde et de son voisin pakistanais sont traditionnellement tendues. A Karachi, la plus grande ville du Pakistan, les enfants ont prié pour les jeunes victimes, avant d'entonner leur hymne national.

L'école attaquée à Peshawar, où étudiaient essentiellement des enfants de militaires pakistanais, accueillait plus de 500 élèves âgés de 10 à 20 ans. Des témoignages glaçants racontent que les six talibans, qui se sont introduits dans l'enceinte déguisés en militaires, passaient de classe en classe en abattant des enfants à la chaîne, et décrivent des survivants forcés de faire le mort pour leur échapper. L'attaque a également fait 124 blessés, dont 121 enfants.

Des écoliers à Vadodara, en Inde, rendent hommage, mercredi 17 décembre, aux victimes de l\'attaque des talibans sur une école du Pakistan, qui a tué 141 personnes.
Des écoliers à Vadodara, en Inde, rendent hommage, mercredi 17 décembre, aux victimes de l'attaque des talibans sur une école du Pakistan, qui a tué 141 personnes. (REUTERS)