Sri Lanka : un adolescent arrêté pour avoir piraté le site du président et demandé le report d'un examen scolaire

Ce jeune de 17 ans avait fixé un ultimatum au président : reporter l'examen final que doivent passer les lycéens sri-lankais, ou démissionner.

Le président du Sri Lanka, Maithripala Sirisena, à New York (Etats-Unis), le 30 septembre 2015.
Le président du Sri Lanka, Maithripala Sirisena, à New York (Etats-Unis), le 30 septembre 2015. (CARLO ALLEGRI / REUTERS)

Tous les élèves ont un jour rêvé de ne pas avoir à passer un contrôle. Au Sri Lanka, un adolescent de 17 ans est allé un peu trop loin aux yeux des autorités, en piratant le site internet du président du pays pour demander le report d'un examen scolaire. Les autorités ont annoncé son arrestation, lundi 29 août.

Le week-end précédent, le jeune hacker en herbe avait réussi à remplacer la page d'accueil du site personnel de Maithripala Sirisena par un message, où il demandait au président de reporter la tenue du GCE, un examen qui se tient à la fin du lycée et crucial pour l'entrée à l'université. Dans le cas contraire, il demandait au président de démissionner.

"Nous avons pisté le piratage jusqu'à son domicile", a expliqué la police, qui n'a pas dévoilé l'identité de l'élève. Il risque jusqu'à trois ans de prison et une amende de 300 000 roupies, mais ne devrait pas avoir à passer son examen, puisqu'il a été placé en détention provisoire.