Cet article date de plus de six ans.

Serge Atlaoui : les autorités françaises maintiennent leur pression sur l'Indonésie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Serge Atlaoui : les autorités françaises maintiennent leur pression sur l'Indonésie
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les autorités indonésiennes ont donné l'ordre de préparer Serge Atlaoui à son exécution. Une équipe de France 3 fait un point sur la situation.

Dix personnes, dont le Français Serge Atlaoui sont aujourd'hui dans le couloir de la mort, en Indonésie. La date de leur exécution n'est pas encore fixée, mais elle serait imminente. Sur ordre des autorités, les militaires chargés de l'exécution sont arrivés sur l'île prison de Nasakambangan. En majorité des étrangers, les dix condamnés à mort pour trafic de drogue y sont incarcérés.

Le compte à rebours est lancé

Le parquet attend seulement une dernière décision de la Cour Supreme, mais déjà les ambassades d'Australie, du Brésil, du Nigéria ont reçu la notification du tribunal de Jakarta concernant leurs ressortissants, et ont envoyé des diplomates sur l'île, auprès des condamnés. Pour Serge Atlaoui, les autorités françaises maintiennent la pression. "Nous ferons tous ce qui est possible, jusqu'au bout, en demandant au président indonésien la clémence", déclare Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères.
Soudeur de profession, Serge Atlaoui avait trouvé un emploi en Indonésie, sans savoir affirme-t-il, que l'usine produisait des stupéfiants. Arrêté, emprisonné depuis 10 ans et condamné à mort en 2007, il a vu tous ses recours et ses demandes de grâce rejetés.
 
Les proches et les associations appellent à des manifestations dimanche 26 avril, à Paris et Metz, où vit la famille de Serge Atlaoui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serge Atlaoui

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.