Séisme en Indonésie : les évacuations débutent et l'aide humanitaire arrive

En Indonésie, le bilan du séisme et du tsunami s'approche des 900 morts lundi 1er octobre. Les rescapés font face au chaos et aux pénuries.

Voir la vidéo
France 3

C'est le soulagement lundi 1er octobre pour plusieurs rescapés du séisme et du tsunami, qui ont dévasté l'île de Célèbes (Indonésie). Ils embarquent dans un avion militaire. Ils sont des centaines à attendre leur tour sur le tarmac de l'aéroport de Palu. Des appareils civils et militaires repartent avec des rescapés après avoir déchargé les premières cargaisons de nourriture. L'aide ne parvient pas encore aux zones sinistrées. Résultat : sur les routes, c'est l'exode massif. "On ne reçoit rien du gouvernement, c'est pour cela qu'on part", explique un habitant.

Une fosse commune pour les victimes

Les sinistrés manquent de tout. Les réserves de nourriture sont prises d'assaut. À Palu, rares sont les bâtiments encore debout. La ville a comme été broyée par le séisme et le tsunami qui a suivi. Sur l'île, certaines zones sont encore inaccessibles. À Dongala, les habitants déblaient eux même la route. "On n'a vu personne", explique un homme. Les secouristes arrivent encore à extirper des rescapés des amas de béton alors que le bilan s'est encore alourdi. Une fosse commune a été creusée pour enterrer les 844 victimes et enrayer les risques d'épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des survivants du séisme et du tsunami qui ont frappé les Célèbes, en Indonésie, font la queue devant une station essence à Palu, une ville sur la côte ouest de l\'île, le 1er octobre 2018.
Des survivants du séisme et du tsunami qui ont frappé les Célèbes, en Indonésie, font la queue devant une station essence à Palu, une ville sur la côte ouest de l'île, le 1er octobre 2018. (JEWEL SAMAD / AFP)