Indonésie : plus de 370 morts dans un tsunami

Sur les plages de Sumatra et Java (Indonésie), une vague meurtrière a déferlé samedi 22 décembre. Les secouristes tentent désespérément de retrouver les corps dans les décombres.

FRANCE 3

Au milieu de la plage de Carita Beach (Indonésie), militaires, secouristes et simples citoyens redoublent d'efforts pour extirper les corps des ruines. Ils fouillent à la main. Mais le temps joue contre les victimes ensevelies. "On attend toujours du matériel lourd pour déblayer les débris et rechercher les victimes sous les décombres", explique Achmadi, policier de la province de Banten.

Menace d'un nouveau tsunami

Plus de 370 morts et 1 500 blessés ont été recensés. Partout des sans-abris attendent avec résignation. L'aide humanitaire arrive au compte-goutte. "Je n'ai encore rien reçu. J'ai besoin de nourriture. Quoiqu'ils nous donnent, nous le prendrons'", raconte un rescapé. Vendredi 21 décembre, l'éruption du volcan Krakatoa a provoqué cette vague meurtrière qui a déjoué tous les systèmes de détection. Aujourd'hui, le volcan continue à cracher de la fumée et la menace d'un nouveau tsunami n'est pas écartée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des débris dans les rues de Carita (Indonésie) après le passage d\'un tsunami, le 23 décembre 2018.
Des débris dans les rues de Carita (Indonésie) après le passage d'un tsunami, le 23 décembre 2018. (RONALD / AFP)