Séisme au Népal : un premier avion humanitaire français arrive enfin à Katmandou

Un A340 gouvernemental, qui avait quitté Roissy lundi soir avec 20 tonnes de matériel d'urgence, est toujours attendu sur place.

Un Airbus A340 de la République française sur le tarmac de l\'aéroport de Lisbonne (Portugal), le 15 août 2013.
Un Airbus A340 de la République française sur le tarmac de l'aéroport de Lisbonne (Portugal), le 15 août 2013. (MAXPPP)

L'aide française arrive enfin au Népal. Un premier avion français transportant de l'aide humanitaire s'est posé, mercredi 29 avril, à Katmandou, a annoncé le ministère des Affaires étrangères, précisant que deux autres y sont attendus prochainement.

"Un vol mis à disposition par Airbus, qui transporte 55 personnels de santé et humanitaires, ainsi que 25 tonnes de matériel (abris, médicaments, aide alimentaire) s'est posé ce matin à Katmandou, a indiqué le quai d'Orsay. Deux autres vols transportant du personnel de secours et 60 tonnes de fret humanitaire sont attendus prochainement."

Situation "chaotique" à l'aéroport de Katmandou

L'un des deux avions toujours attendus, qui avait décollé de Roissy pour le Népal lundi soir avec 20 tonnes de matériel, était toujours bloqué, mercredi matin, à Abou Dhabi (Emirats arabes unis), faute d'autorisation pour atterrir dans la capitale népalaise, où le petit aéroport est engorgé par le trafic international. Il restait stationné en attente sur une base militaire, avec une quarantaine de personnels d'ONG telles que Médecins du monde et Handicap international, et une trentaine de membres de la sécurité civile.. 

"L'aéroport de Katmandou est un petit aéroport. La situation sur place est difficile et chaotique, nous faisons le nécessaire pour obtenir l'autorisation d'atterrir", avait indiqué une responsable au sein du Quai d'Orsay.

Des Français rapatriés, 514 toujours injoignables

Les trois vols humanitaires français vont "embarquer au retour vers la France nos compatriotes les plus éprouvés et les plus vulnérables (blessés, familles avec enfants)" ajoute le quai d'Orsay, qui précise que 2 209 Français ont été localisés sains et saufs, que 514 n'ont pas encore pu être joints et que 230 sont actuellement hébergés à l'école française de Katmandou par les services de l'ambassade.