Bangladesh : transfert controversé de Rohingyas sur une île

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Bangladesh : transfert controversé de Rohingyas sur une île
FRANCEINFO
Article rédigé par
Yoann Giammetta-D'Angelo - franceinfo
France Télévisions

Au Bangladesh, les autorités ont décidé de transférer 100 000 Rohingyas sur une île isolée et jugée dangereuse selon les ONG.

Sur un navire affrété par le Bangladesh, des centaines de réfugiés rohingyas en quête d'une terre d'exil définitive. Destination : la petite île inhabitée qui s'est formée il y a 15 ans sur un amas de sédiments. Des logements construits par le gouvernement bangladais vont pouvoir permettre de sortir des camps insalubres ces réfugiés musulmans originaires de Birmanie. Certains ont tout misé sur ce transfert.

Une île pas si hospitalière

Mais l'île de Bhasan Char, située à 70 km loin de toutes les infrastructures présentes sur le continent, n'est pas un havre de paix. Elle est fréquemment balayée par des cyclones et se retrouve sous les eaux de la mousson au moins quatre mois par an. Ce transfert de population inquiète les organisations de défense des droits de l'homme. Actuellement, plus d'un million de Rohingyas ont trouvé refuge au Bangladesh, qui souhaite en transférer au moins 10 % sur l'île.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.