Cet article date de plus de neuf ans.

Le pont de la rivière Kwaï fait rêver les Birmans

On connaît l'épisode célèbre du pont de la rivière Kwaï. La construction, durant la Seconde guerre mondiale entre la Thaïlande et la Birmanie, d'une ligne de chemin de fer par l'occupant japonais. Une réalisation devenue un haut lieu touristique en Thaïlande. La Birmanie voisine, désormais ouverte aux étrangers, voudrait à son tour faire connaître ce douloureux passé.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le célèbre pont sur la rivière Kwaï, symbole de la ligne de la mort. (Wikimedia commons)

100.000 travailleurs forcés civils et 13.000 prisonniers de guerre sont morts en construisant cette ligne, quasiment à la main, entre jungle et montagnes rocheuses, de 1942 à 1943. La ligne devait rejoindre la Birmanie à la Thaïlande pour assurer le ravitaillement des troupes d'occupation japonaises.

Le célèbre pont de la rivière Kwaï, côté thaïlandais, a été reconstruit après la guerre et est aujourd'hui une destination touristique d'importance.

Côté birman, un cimetière rappelle de façon plus solennelle la tragédie. Mais les Birmans voudraient reconstruire une partie de cette ligne afin de faire revivre l'histoire et attirer des touristes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.