Le Kazakhstan modifie son alphabet pour la deuxième fois en un an

Le pays a basculé de l'alphabet cyrillique à l'alphabet latin au mois d'octobre dernier. Mais un décret change à nouveau la donne, pour remplacer les apostrophes par des accents.

Des élèves en cours d\'allemand, à Astana (Kazakhstan), en 2007.
Des élèves en cours d'allemand, à Astana (Kazakhstan), en 2007. (PEER GRIMM / DPA)

Cela ne convient toujours pas. Le Kazakhstan modifie son alphabet pour la deuxième fois de l'année, rapporte la BBC (en anglais), après des réactions de la population tantôt hostiles, tantôt amusées. En octobre dernier, le pays avait abandonné l'alphabet cyrillique pour l'alphabet latin en retenant 32 lettres, accompagnées de nombreuses apostrophes. Celles-ci sont désormais remplacées par des accents, en vertu d'un nouveau décret signé par le président Noursoultan Nazarbaev, rapporte l'agence AKI (en anglais), mardi 20 février.

Meilleure intégration dans les échanges globaux, volonté d'indépendance culturelle à l'égard de la Russie, tentative de faire les yeux doux à l'Occident... Au mois d'octobre dernier, le journal Courrier international avait alors listé plusieurs raisons pour expliquer ce basculement vers l'alphabet latin. Mais la raison officielle était l'inadéquation entre les sons de la langue kazakhe et sa transcription en lettres cyrilliques. "Il y a désormais un consensus entre les scientifiques, les linguistes, la classe politique et la jeunesse, avait alors déclaré le président Noursoultan Nazarbaev. La société dans son ensemble soutient la réforme".

De nombreuses apostrophes à l'emploi difficile

Pourquoi donc changer de nouveau, après avoir tout modifié de A à Z ? "L'alphabet avait beaucoup d'apostrophes, ce qui compliquait la lecture et l'écriture, selon les experts", écrit l'agence de presse AKI. Lors de la réforme, ces signes ont été introduits dans l'alphabet latin pour marquer certains sons distincts, explique le site Eurasianet. La nouvelle réforme fait donc le choix de les remplacer par des accents, ce qui rapproche le nouveau système de celui du Turkménistan. Les lettres "s'" et "c", par exemple, sont désormais remplacées par "sh" et "ch".

La deuxième mouture du nouvel alphabet kazakh (colonnes de gauche) et l\'ancien alphabet en cyrillique (colonnes de droite).
La deuxième mouture du nouvel alphabet kazakh (colonnes de gauche) et l'ancien alphabet en cyrillique (colonnes de droite). (AKIPRESS)

Le pays se donne désormais sept ans pour basculer totalement dans le nouveau système. Ce n'est pas la première fois que le Kazakhstan modifie son alphabet. En 1929, rappelle Courrier international, les langues des quinze peuples soviétiques turcophones étaient passées de l'alphabet arabe à l'alphabet latin. Le pays avait ensuite adopté le cyrillique onze ans plus tard. Vraiment, il y a de quoi en perdre son latin.