La grippe aviaire en Chine fait craindre une pénurie de volants de badminton en Indonésie

En cause, l'interdiction d'importer des volailles, y compris des plumes de canard, de Chine, où le H7N9 a fait plusieurs morts.

40% des volants de badminton utilisés en Indonésie sont importés, principalement de Chine. 
40% des volants de badminton utilisés en Indonésie sont importés, principalement de Chine.  (ALES VELUSCEK / PHOTODISC / GETTY IMAGES)

A première vue, le rapport n'est pas évident, mais la nouvelle souche de grippe aviaire en Chine fait craindre une pénurie de volants de badminton en Indonésie. En cause, l'interdiction prononcée par l'Indonésie d'importer des volailles après que la grippe aviaire H7N9 a tué huit personnes et infecté 24 autres, dans l'est de la Chine. Une décision que déplore, mardi 9 avril, le président de la Fédération de badminton indonésienne. 

Les plumes de canard séchées nécessaires à la fabrication des volants sont concernées par cette interdiction. Or, 40% des volants utilisés dans le pays sont importés, principalement de Chine. L'Indonésie est l'ancienne nation phare du badminton, mais son hégémonie a été supplantée au niveau international par les joueurs chinois, qui dominent désormais cette discipline.