Cet article date de plus de neuf ans.

La France veut simplifier et augmenter les visas pour les Chinois

Laurent Fabius veut simplifier les procédures de demande de visa, afin d'augmenter le nombre de touristes chinois en France. Avec à la clé, une manne financière. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un groupe de touristes chinois pose devant la tour Eiffel, le 27 mars à Paris.  (ERIC FEFERBERG / AFP)

Le gouvernement veut aider les touristes chinois à venir en France. Et cela commence par une simplification des procédures de demande de visa, a estimé Laurent Fabius, samedi 13 avril. "Je pense qu'on peut encore simplifier (les démarches). Pour ce qui est des hommes d'affaires, des touristes, etc, il n'y a pas (...) de risque migratoire." Le ministre des Affaires étrangères a visité le centre franco-allemand des demandes de visas à Shangai, sous-traité à une entreprise privée, TLS Contact. Avec, en ligne de mire, de sérieux enjeux financiers, puisque l'économie française pourrait bénéficier des dépenses de ces touristes.

La France accueille désormais plus d'un million de touristes chinois par an, mais "avec le développement du niveau de vie, ils pourraient être trois ou cinq millions", selon le ministre. Pour attirer ces touristes, la concurrence fait rage entre les pays membres de l'espace Schengen. Car en choisissant telle ou telle destination "d'entrée" dans la zone, les touristes assurent des retombées juteuses pour le pays concerné. La compagnie aérienne nationale, par exemple, est souvent préférée. La capitale d'arrivée bénéficie également des achats des touristes effectués au moment du départ, soit environ 1500 euros pour un voyageur chinois.

Selon Christian Marchandise, directeur de TLS, une "bagarre mondiale considérable" est même engagée pour séduire les Chinois. "Il y a des pays qui sont un peu moins exigeants que nous" pour vérifier que le candidat au voyage réponde aux critères d'accès à l'espace Schengen, a constaté Laurent Fabius.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.