Cet article date de plus de neuf ans.

La Chine ferme le Tibet aux touristes étrangers

C'est ce qu'ont annoncé mercredi des agences de voyage alors que vient de débuter un festival qui provoque habituellement un afflux de visiteurs étrangers. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le palais du Potala à Lhassa, au Tibet, attire des milliers de touristes chaque année.  (DONG NAIDE / IMAGINECHINA)

Si vous avez planifié un voyage au Tibet, il pourrait bien être compromis. Les autorités chinoises ont fermé la Région autonome du sud-ouest de la Chine aux touristes étrangers, ont annoncé mercredi 6 juin des agences de voyage, dix jours après l'immolation par le feu de deux Tibétains.

Cette mesure a été prise alors que vient de débuter un festival qui voit traditionnellement un afflux de touristes dans la région himalayenne placée sous étroite surveillance depuis une éruption de violences antichinoises en mars 2008.

Près de 40 Tibétains se sont immolés par le feu en un an

"Le Bureau du tourisme nous a demandé d'arrêter d'organiser des tours pour des groupes étrangers au Tibet fin mai. Nous ne savons pas quand cette mesure sera levée", a précisé une employée du Tibet China International Tour Service. 

La Chine ferme épisodiquement le Tibet en période de tensions ou quand elle craint des troubles dans cette région où de nombreux Tibétains se plaignent de la répression de leur culture et de leur religion. Depuis mars 2011, 37 Tibétains se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire dans les zones tibétaines des provinces chinoises avoisinantes, selon les organisations de défense des droits de l'homme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.