L'Inde a désormais un ministre du yoga

Le Premier ministre, Narendra Modi, a créé un ministère consacré aux médecines et pratiques traditionnelles.

Le Premier ministre indien, Narendra Modi (à droite), et le maître de yoga baba Ramdev, lors d\'un festival de yoga, à New Delhi (Inde), le 23 mars 2014.
Le Premier ministre indien, Narendra Modi (à droite), et le maître de yoga baba Ramdev, lors d'un festival de yoga, à New Delhi (Inde), le 23 mars 2014. (ADNAN ABIDI / REUTERS)

Il a profité d'un important remaniement pour créer un nouveau portefeuille. Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a nommé un ministre du yoga. Plus précisément, un ministère chargé des médecines traditionnelles et pratiques telles que l'ayurveda, le yoga, l'unani, le siddha et l'homéopathie. Elles étaient auparavant intégrées dans le ministère de la Santé et constituent maintenant un portefeuille ministériel à part entière occupé par l'ancien ministre du Tourisme, Shripad Yesso Naik.

Narendra Modi, nationaliste hindou et fervent pratiquant de yoga, avait demandé à l'ONU, en septembre, d'envisager l'instauration d'une journée mondiale du yoga. "Il ne s'agit pas de faire de l'exercice mais de découvrir le sens de l'harmonie avec vous-même, le monde et la nature", avait-il justifié.

Lors de sa visite aux Etats-Unis, Narendra Modi avait aussi parlé de cette discipline indienne traditionnelle avec Barack Obama, "impressionné par l'énergie et la vigueur de Modi", écrivait alors The Times of India (en anglais).