Cet article date de plus de six ans.

L'Est de la Chine en alerte rouge avant l'arrivée d'un puissant typhon

Ce typhon pourrait être le plus puissant à frapper la province de Zhejiang, située au sud de Shanghai, depuis 1949. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Une vague géante provoquée par le typhon Chan-Hom dans le port de Zhoushan, dans la province de Zhejiang, en Chine, le 10 juillet 2015. (WU LINHONG / XINHUA / AFP)

La tempête devrait toucher terre en fin d'après-midi ou en soirée. Le puissant typhon Chan-hom s'apprête, samedi 11 juillet, à atteindre les côtes orientales de la Chine, entraînant l'évacuation de près d'un million de personnes. Ce typhon pourrait être le plus puissant à frapper la province de Zhejiang, située au sud de Shanghai, depuis 1949, selon le Centre national météorologique chinois (NMC).

Les images du satellite météorologique japonais Himawari-8, reprises par le site du New York Times, révèlent l'ampleur du phénomène. 

Chan-hom va d'abord frapper la ville portuaire de Ningbo (six millions d'habitants), avant de se diriger vers Shanghai (23 millions d'habitants). A 3 heures (9 heures à Paris), le typhon se trouvait à environ 50 kilomètres des côtes, avec des vents jusqu'à 162 km/h, décélérant légèrement, selon le NMC, qui maintient l'alerte rouge, la plus élevée.

Des vagues hautes de 10 mètres

 

Près de 30 000 bateaux de pêche ont dû rentrer s'abriter au port, alors que des vagues hautes de 10 mètres déferlaient sur le rivage. A travers le Zhejiang, de violentes bourrasques ont déjà arraché arbres et panneaux de signalisation, et dans la ville de Cixi, un bâtiment inoccupé s'est affaissé sous la pression des vents, selon la télévision locale.

Des glissements de terrain bloquant les routes ont aussi été rapportés. "Nous avons fermé toutes nos portes et fenêtres et stocké de la nourriture", a déclaré à l'agence Chine nouvelle Liu Yimin, un habitant du village côtier de Huagang.

Plus de 400 vols au départ ou à destination de Shanghai annulés

Plus de 400 vols au départ ou à destination des deux aéroports de Shanghai ont été annulés, tout comme 330 trajets de bus de longue distance et plusieurs trains. Le trafic automobile dans Shanghai est très fortement réduit, en contraste avec les engorgements habituels.

Ce typhon est la deuxième tempête à toucher la Chine en deux jours après l'arrivée de la tempête tropicale Linfa sur les côtes de la province de Guangdong (sud). Chan-hom a fait cinq morts aux Philippines cette semaine et plus de 20 blessés en balayant vendredi l'archipel japonais d'Okinawa. Il a ensuite traversé Taïwan, où quatre personnes ont été blessées par des chutes d'arbres. Après avoir quitté la Chine, la tempête devrait poursuivre sa course en direction de la péninsule coréenne, prévoit le Centre américain de prévention des typhons.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.