Italie : le populiste Matteo Salvini à la conquête du pouvoir

Le chef de la Ligue du Nord est aujourd'hui l'un des principaux opposants de Matteo Renzi.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est le nouvel homme fort de la droite italienne. Sans aucune formation ni diplôme, à 39 ans, le populiste Matteo Salvini, chef de la Ligue du Nord, est devenu le principal rival du président du Conseil italien Matteo Renzi. Alors que son parti, qui défendait les seuls intérêts du nord du pays, était en perte de vitesse, il a infléchi sa ligne pour viser plus large. Les enquêtes et sondages sont formels, la Ligue du Nord est devenue, en quelques mois, le premier parti de droite en Italie.

L'immigration en ligne de mire

Parmi ses modèles, la présidente du Front national en France. "J'espère que Marine Le Pen deviendra présidente en France, car dire 'les Français d'abord', limiter l'immigration clandestine et relancer le 'made in France', ça vaut aussi pour l'Italie", note Matteo Salvini. L'homme tient d'ailleurs le même discours populiste que la frontiste, accusant l'Union européenne de tous les maux : "Il y a quelqu'un qui n'a ni nom ni prénom et qui, depuis Bruxelles, veut diriger vos vies", s'indigne-t-il.

Les étrangers se trouvent également dans sa ligne de mire. Ainsi, Matteo Salvini réussit même à faire chanter ses adhérents, sur l'air d'un chant de supporters de foot, "Qui ne saute pas est un immigré clandestin".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, inaugure les nouveaux locaux du parti, le 9 avril 2014, à Rome (Italie).
Le leader de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, inaugure les nouveaux locaux du parti, le 9 avril 2014, à Rome (Italie). (LUIGI MISTRULLI/SIPA)