Indonésie : l'aéroport de Bali de nouveau fermé dimanche à cause de l'éruption volcanique

Trois autres aéroports fermés jeudi, dont l'aéroport international de Lombok, autre île touristique voisine de celle de Bali, sont eux ouverts.

A l\'aéroport international de Bali (Indonésie), Ngurah Rai, le 11 juillet 2015. 
A l'aéroport international de Bali (Indonésie), Ngurah Rai, le 11 juillet 2015.  (RIYANTO / AFP)

Les autorités indonésiennes ont de nouveau fermé, dimanche 12 juillet, l'aéroport de l'île touristique de Bali en raison de l'éruption du volcan Raung qui crache un épais nuage de cendres. L'aéroport international Ngurah Rai avait rouvert samedi pour permettre à des milliers de touristes bloqués depuis deux jours de quitter l'île. Mais dimanche matin, le ministère des Transports a annoncé que le nuage de cendres revenait vers Bali et que l'aéroport serait fermé au moins jusqu'à 16 heures (10 heures à Paris). 

"Nous allons continuer à suivre la situation pour décider d'une éventuelle prorogation de la fermeture", a indiqué le porte-parole du ministère. Trois autres aéroports fermés jeudi, dont l'aéroport international de Lombok, autre île touristique voisine de celle de Bali, sont eux ouverts.

Le niveau d'alerte du mont Raung augmenté d'un cran

 

Ces événements interviennent en pleine haute saison à Bali, la seule île d'Indonésie essentiellement hindoue dans ce pays à majorité musulmane, une destination attirant chaque année des millions de touristes étrangers à la recherche de plages paradisiaques.

Le niveau d'alerte du mont Raung, un volcan culminant à quelque 3 300 mètres d'altitude, a été augmenté d'un cran - juste avant le niveau d'alerte le plus élevé - à la fin du mois de juin, après que le volcan a commencé a projeter de la lave et des nuages de cendres dans le ciel.