Un environnement détraqué influe sur la santé et la pauvreté

Le président de la Croix-Rouge française, Jean-Jacques Eledjam, a signé une tribune, liant environnement, écologie et santé, tirant la sonnette d'alarme. Il en parle dans le 23h de franceinfo mardi 7 janvier.

franceinfo

"On est rentré dans un XXIe siècle avec un problème de santé publique et un problème social. Nous ne sommes pas prêts à y faire face. La Croix-Rouge s'est engagée à informer et former", explique son président Jean-Jacques Eledjam.

"Tous les ans, 26 millions d'individus à travers le monde vacillent dans la pauvreté à cause des conséquences des accidents naturels liés au changement climatique. Les conséquences sont visibles en Australie, aux Philippines, en Mozambique, dans le Var ou l'Aude en France. Toutes ces conséquences liées à ces incidents climatiques ont une influence sur la santé", affirme-t-il.

Climat : "Les plus vulnérables ne peuvent faire face"

Être confronté au changement du climat est une vulnérabilité de plus quand on est déjà dans la pauvreté. "C'est un problème social. Les plus vulnérables ne peuvent pas faire face", confirme le président de la Croix-Rouge française.

Un dollar investi en réduction des risques, c'est 16 dollars d'économie sur les coûts de réponse aux catastrophes, assure-t-il dans sa tribune. "À la Croix-Rouge, on se rend compte qu'en prévention des évolutions climatiques, on peut faire des économies relativement importantes", conclut Jean-Jacques Eledjam.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Jacques Eledjam, président de la Croix-Rouge française
Jean-Jacques Eledjam, président de la Croix-Rouge française (FRANCEINFO)