Australie : les ravages des incendies

En Australie, des centaines de maisons ont encore été détruites par les gigantesques incendies qui ravagent le pays. Au total, près de 500 millions d'animaux sont morts.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis plusieurs mois, l'Australie fait face à des incendies catastrophiques qui détruisent tout sur leur passage. "C'est extrêmement impressionnant de voir cette maison qui était faite en taule et qui a littéralement fondu. Elle s'est pliée en deux sous la chaleur extrême de l'incendie", explique le journaliste Nicolas Bertrand, envoyé spécial à Wingello (Australie). Tout autour, les arbres sont complètement calcinés, et ce sur des kilomètres à la ronde. "Ici, dans cette petite localité, dix maisons sont parties en fumée dans la nuit du samedi au dimanche 5 janvier", poursuit le journaliste.

150 incendies hors de contrôle

Heureusement, l'ordre d'évacuer avait été donné par les autorités. Il n'y a donc pas de blessés à déplorer. La pluie est tombée et donne "un coup de main" aux soldats du feu. Mais selon les spécialistes, cela ne suffira pas pour éteindre les flammes car l'Australie doit encore gérer 150 incendies qui sont hors de contrôle. "Il reste des villages fantômes, abandonnés par leurs habitants. Il faudra encore de nombreuses semaines pour venir à bout des incendies qui ravagent une grande partie de l'Australie", conclut Nicolas Bertrand. 

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

La fumée de feux de forêts envahit la ville de Moruya, en Nouvelle-Galles du Sud (Australie), le 4 janvier 2020.
La fumée de feux de forêts envahit la ville de Moruya, en Nouvelle-Galles du Sud (Australie), le 4 janvier 2020. (PETER PARKS / AFP)