Français condamné à mort : la France met en garde l'Indonésie

Alors que le sort de Serge Atlaoui est en suspens, la France hausse le ton vis-à-vis de l'Indonésie. Fanny Stenneler revient sur les relations entre les deux pays.

FRANCE 2

Serge Atlaoui sera-t-il exécuté dans les prochains jours ? Arrêté en 2005 pour trafic de drogue (qu'il nie) et condamné à la peine capitale en 2007, le sort de ce Français de 51 ans divise la France et l'Indonésie.

"Aujourd'hui, Paris se montre particulièrement inquiet. Ce matin (17 avril, ndlr), l'ambassadeur de France à Jakarta a fait une conférence de presse pour rappeler que si le Français était exécuté, cela ne serait pas sans conséquence entre les deux pays", rapporte Fanny Stenneler depuis le ministère des Affaires étrangères.

L'Indonésie est intransigeante

"Hier, Laurent Fabius a reçu l'ambassadeur indonésien et lui a redit son extrême préoccupation. Et il y a quelques semaines, François Hollande a écrit au président indonésien", poursuit la journaliste.

"Paris se montre très investi dans ce dossier mais n'a reçu pour l'heure aucune garantie des autorités indonésiennes qui se montrent particulièrement intransigeantes en matière de trafic de drogue", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Serge Atlaoui.
Serge Atlaoui. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)