Environnement : le Mékong en péril

Le Mékong traverse six pays et nourrit 60 millions de personnes. La Chine construit de plus en plus de barrages sur le fleuve et les pécheurs cambodgiens voient leur pêche s'amaigrir.

Voir la vidéo
Francetv info

Au Cambodge, la vie des pêcheurs s'organise autour du Mékong. Mais au fil des ans, leurs prises s'amenuisent. "Il n'y a plus autant de poissons, mais on continue de pêcher parce qu'on n'a pas d'autre métier. On n'a pas de terre à labourer donc on vit sur un bateau toute notre vie", témoigne Sles Hiet, pêcheur.

Les barrages, un impact sur l'environnement et les populations

Le Mékong, long de 4 800 kilomètres, traverse six pays. Ce fleuve nourrit 60 millions de personnes. Depuis quelque temps, les stocks de poissons diminuent dangereusement. "Certains disent que c'est à cause de la construction des barrages, mais je ne sais pas vraiment", commente Y Ya, un autre pêcheur cambodgien. La Chine compte six barrages sur le cours supérieur du Mékong, onze autres sont prévus. Pékin n'a jamais mesuré l'impact global sur l'environnement et les populations. Face à la superpuissance régionale, les pays du sud ne font pas le poids, encore moins les pécheurs cambodgiens.

Le Mékong traverse six pays et nourrit 60 millions de personnes. La Chine construit de plus en plus de barrages sur le fleuve et les pécheurs cambodgiens voient leur pêche s\'amaigrir.
Le Mékong traverse six pays et nourrit 60 millions de personnes. La Chine construit de plus en plus de barrages sur le fleuve et les pécheurs cambodgiens voient leur pêche s'amaigrir. (FRANCETV INFO)