VIDEO. AirAsia : le givre est-il en cause ?

Un nouveau scénario se dessine après le crash de l'Airbus d'AirAsia. Le givre pourrait être responsable de l'accident.

France 2

Une semaine après la catastrophe, l’enquête progresse sur le crash de l’avion AirAsia. Le givre pourrait être le facteur déclenchant. Il se serait formé sur les ailes et le moteur de l’avion. C'est ce qu'avance l'agence météorologique indonésienne, ce 4 janvier. "On a déjà vu des avions victimes de givrage, mais c'est rarement des avions de cette taille-là. Ce sont des avions de beaucoup plus petites tailles", souligne Michel Polacco, spécialiste en aéronautique.

Une trentaine de corps repêchés

L’avion transportait 162 personnes. Une trentaine de corps ont déjà été repêchés et des débris ont été retrouvés. Les boîtes noires pourraient être remontées à la surface rapidement.

Avant leur disparition des écrans de contrôle, les pilotes de l’avion avaient demandé de changer de route en raison de mauvaises conditions météo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie AirAsia dans les airs près de Jakarta (Indonésie), en janvier 2013.
Un avion de la compagnie AirAsia dans les airs près de Jakarta (Indonésie), en janvier 2013. (© ENNY NURAHENI / REUTERS / X00205)