VIDEO. Thaïlande : trois enfants tués lors d'attaques visant l'opposition

Un frère et une sœur de quatre et six ans ont été tués, dimanche, lors d'une attaque à la grenade visant des opposants anti-gouvernementaux. La veille, c'est une fillette de cinq ans qui est morte lors d'une fusillade.

Francetv info / APTN / REUTERS

Trois enfants ont trouvé la mort samedi 22 et dimanche 23 février en Thaïlande, lors d'attaques visant l'opposition à la Première ministre. Une fusillade visant un rassemblement d'opposants réclamant la démission de Yingluck Shinawatra a d'abord provoqué la mort d'une fillette de cinq ans, blessant également 30 personnes, samedi dans la province de Trat, à 300 km à l'est de Bangkok.

Quelques heures plus tard, c'est dans la capitale thaïlandaise qu'une manifestation similaire était la cible d'une attaque à la grenade durant laquelle un frère et une sœur âgés de 4 et 6 ans ont été tués, ainsi qu'une femme de 59 ans. Ces violences ont été condamnées par la Première ministre. Prayut Chan-O-Cha, le puissant chef de l'armée de terre, a lui déclaré que si la crise se poursuit, "le pays va s'effondrer, c'est sûr, et il n'y aura ni gagnants ni perdants". Il a assuré que l'armée ne voulait pas utiliser la force mais qu'elle n'avait "pas peur de faire son devoir".

Le bilan de cette crise qui dure depuis près de quatre mois est désormais de 21 morts et quelque 700 blessés, après le décès la semaine passée d'un policier ayant reçu une balle dans la tête lors d'affrontements avec des opposants. C'est la crise la plus grave que traverse la Thaïlande depuis 2010, quand le mouvement des "chemises rouges" fidèles à l'ex-Premier ministre, Thaksin Shinawatra, frère de Yingluck, avaient été l'objet d'un assaut de l'armée. La crise avait fait plus de 90 morts et 1 900 blessés.

Le lieu où une attaque à la grenade, visant des opposants au gouvernement, a fait trois morts, dont deux enfants, dimanche 23 février à Bangkok (Thaïlande).
Le lieu où une attaque à la grenade, visant des opposants au gouvernement, a fait trois morts, dont deux enfants, dimanche 23 février à Bangkok (Thaïlande). (PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP)