Il pilote son Boeing, a épousé une de ses gardes du corps, élevé son caniche au rang de maréchal... Qui est Rama X, couronné roi de Thaïlande ?

Maha Vajiralongkorn, qui a hérité du trône de son père mort en 2016, a été couronné samedi.

Le roi Maha Vajiralongkorn, ou Rama X, après son couronnement, le 4 mai 2019.
Le roi Maha Vajiralongkorn, ou Rama X, après son couronnement, le 4 mai 2019. (HANDOUT / THAI ROYAL HOUSEHOLD BUREAU / AFP)

Il régnera sous le nom de Rama X. A 66 ans, Maha Vajiralongkorn, qui avait déjà accédé au trône après la mort de son père Bhumibol Adulyadej en 2016, a été officiellement couronné roi de Thaïlande, samedi 4 mai. Les cérémonies, qui vont se prolonger jusqu'à lundi, sont un événement inédit dans le royaume depuis le sacre de Bhumibol Adulyadej, en 1950. L'occasion de s'intéresser à la vie mouvementée de ce roi autoritaire et sulfureux.

1Il a déjà pris le contrôle du royaume

Si le couronnement a tardé à être organisé, près de trois ans après la mort de Rama IX, le monarque Maha Vajiralongkorn a déjà imprimé sa marque sur le royaume. Son père était plutôt un diplomate, lui est un militaire, qui entend régner fermement. Proclamé roi le 1er décembre 2016, il montre, un mois plus tard ses intentions en faisant amender plusieurs articles d'un projet de Constitution concocté par la junte militaire. Celui qui passe une grande partie de son temps dans ses propriétés en Bavière (Allemagne) obtient qu'il n'y ait pas de régent lorsqu'il est à l'étranger. Il fait aussi supprimer un article précisant que toute proclamation royale soit aussi signée par un ministre ou le président du Parlement. Tout indique que la Thaïlande se dirige à nouveau vers une monarchie absolue, régime aboli dans les années 1930.

En 2017, Maha Vajiralongkorn a également pris le contrôle direct du Crown Property Bureau (CPB). Jusque-là, l'organisme, qui n'est pas tout à fait une agence gouvernementale, gérait déjà dans la plus grande opacité, sans contrôle parlementaire, les actifs de la fortune royale, estimés entre 30 et 60 milliards d'euros. Le ministre des Finances siégeait au conseil, assurant un semblant de contrôle de la part du gouvernement. Mais Rama X nomme désormais l'ensemble des membres supervisant le CPB, notamment actionnaire de la Siam Commercial Bank, du Siam Cement Group et du groupe hôtelier Kempinski, détaille Le Monde.

Depuis son accession au trône, "l'un des changements les plus frappants est la réorganisation de la maison royale", relève Michael Vatikiotis, directeur Asie de l'ONG Centre du dialogue humanitaire. Maha Vajiralongkorn a renvoyé un certain nombre de puissants fonctionnaires du palais de l'époque de son père pour "malversations". Plusieurs personnes dans son entourage ont été limogées ou emprisonnées, accusées de s'être servi de leur lien privilégié avec lui pour leur bénéfice personnel. Certaines d'entre elles sont mortes en prison ou ont disparu.

2Il a épousé l'une de ses gardes du corps

Le 1er mai, Rama X s'est marié avec Suthida, 40 ans, qui a donc également été investie dans ses fonctions de reine, samedi. Eduquée dans une école catholique fréquentée par la jeunesse dorée de Bangkok, puis diplômée en arts de la communication en 2000, Suthida a travaillé comme hôtesse de l'air pour la compagnie Thai Airways. Elle aurait rencontré Maha Vajiralongkorn en 2007, à l'occasion d'un événement caritatif. Elle était alors hôtesse de l'air et lui, titulaire d'un brevet de pilote, était aux commandes d'un avion de la Thai Airways. Elle a rejoint les rangs de l'armée royale thaïlandaise en novembre 2013 et moins d'un an plus tard, elle a intégré la prestigieuse faction des gardes du corps du roi. En décembre 2016, elle est promue générale, puis commandante-adjoint des gardes du corps du roi.

C'est le quatrième mariage de Maha Vajiralongkorn. En 1977, il a épousé sa cousine la princesse Soamsawali, avec laquelle il a eu une fille l'année suivante. mais très vite il a entretenu une relation avec une actrice Yuvadhida, avec qui il a eu cinq enfants nés entre 1979 et 1987. Le couple s'est marié en 1994, mais Maha Vajiralongkorn a accusé son épouse de le tromper et l'a répudiée en 1996, avant de déshériter ses quatre fils. Il a ensuite épousé Srirasmi, en secret, en 2001, avec qui il a eu un autre fils en 2005. Srirasmi a été déchue de son titre royal en 2014. Depuis, plusieurs membres de sa famille ont été placés derrière les barreaux pour lèse-majesté.

3Il a élevé son caniche au rang de maréchal

Le caniche nain Foo Foo (ou Fufu) s'est d'abord fait remarquer en 2007, lorsque le prince héritier d'alors a organisé une fête d'anniversaire pour les 10 ans de son ami canin. Dans une vidéo qui a beaucoup circulé sous le manteau en Thaïlande, on voyait la princesse Srirasmi, troisième épouse de Maha Vajiralongkorn, vêtue d'un simple string, en train de tendre une part de gâteau au caniche. Mais surtout, Foo Foo est peut-être le chien le plus gradé du monde, après avoir été nommé" "Air Chief Marshal", ou maréchal en chef de l'armée de l'air royale. L'anecdote a été révélée par Wikileaks.

Lors d'un gala organisé par l'ambassadeur des Etats-Unis à Bangkok, Foo Foo, en uniforme d'apparat, en 2007 toujours, s'est à nouveau illustré en sautant sur la table pour aller laper l'eau dans les verres des convives. Le chien gradé, mort en 2015, a reçu des funérailles officielles.

4Il pilote un Boeing 737 et fait du vélo en Bavière

Formé dans des écoles privées au Royaume-Uni avant d'intégrer le Royal Military College Duntroon à Canberra (Australie), Maha Vajiralongkorn est un pilote d'hélicoptère et d'avion chevronné. Il pilote lui-même son Boeing 737 royal, à bord duquel il se rend régulièrement en Allemagne, où il possède plusieurs résidences. Là, il se promène à vélo et fréquente les auberges de la région, où des clients médusés observent le personnel du roi le servir à genoux.

Lorsqu'il n'est pas logé dans l'une de ses demeures bavaroises, il séjourne à l'hôtel Hilton de l'aéroport de Munich, qui donne sur les pistes. "Il y fait des séjours de deux ou trois mois, plusieurs fois par an", selon Le Monde. L'hôtel est parfois informé à la dernière minute de son arrivée et doit alors libérer plusieurs étages pour le roi et sa suite. "Le protocole thaïlandais a même tenté d’obtenir du personnel allemand qu’il se prosterne au sol devant le monarque", en vain, raconte le quotidien.

5Une vie cachée aux Thaïlandais

Les excentricités allemandes du roi ne s'arrêtent pas là. Il y a eu l'épisode de l'anniversaire canin, où sa compagne de l'époque apparaissait en string. Mais une autre scène est restée dans les mémoires, malgré les tentatives d'empêcher la diffusion des images. Maha Vajiralongkorn a notamment été photographié et filmé, à l'aéroport de Munich, dans une tenue peu protocolaire : jean taille basse, débardeur découpé laissant apparaître son ventre, ainsi que d'imposants tatouages (probablement temporaires) sur les bras et dans le dos.

Mais en Thaïlande, évoquer la vie privée du roi est un crime de lèse-majesté, passible de quinze ans de prison. Les images du souverain déambulant dans cette tenue ont valu à Facebook une mise en demeure de la junte militaire au pouvoir. Le régime militaire thaïlandais exigeait la suppression de toutes les vidéos accessibles dans le royaume, sur ce réseau social très populaire en Thaïlande. Depuis fin 2017 toutefois, aucune condamnation n'a été prononcée pour ce crime, et plusieurs personnes ont été relaxées. Signe, peut-être, de l'assouplissement de cette loi, parmi les plus strictes au monde.