Crise des sous-marins : Jean-Yves Le Drian a pris la parole en marge du sommet de l’ONU

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise des sous-marins : Jean-Yves Le Drian a pris la parole en marge du sommet de l’ONU
franceinfo
Article rédigé par
Loïc de La Mornais - franceinfo
France Télévisions

Quelques jours après le début de la crise diplomatique entre la France, l’Australie et les États-Unis, au sujet du contrat des sous-marins, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian s’est exprimé en marge du sommet de l’ONU, lundi 20 septembre.

La colère ne diminue pas. Alors que l’Australie a annoncé son retrait du projet pharaonique d’achat de sous-marins français à la faveur de modèles américains, et ce malgré un accord signé sous la présidence de François Hollande, une crise diplomatique était inévitable. La France, par la voix de plusieurs ministres, a exprimé sa désolation face à ce qu’ils qualifient d’une "trahison entre alliés". Le contrat juteux affichait pourtant la promesse d’un paiement s’élevant à 56 milliards d’euros pour une flotte de 12 sous-marins.

Rupture de confiance

"Le sujet n’est pas tant la rupture prononcée sur un contrat d’armement, même si elle est négative pour la France", entame Jean-Yves Le Drian. Avant de poursuivre : "Le sujet est davantage la rupture de confiance entre alliés." Le ministre des Affaires étrangères a fini par conclure, évoquant la rupture de confiance, que "celle-ci appelle à des réflexions lourdes entre Européens sur la conceptions que nous nous faisons des alliances et des partenariats."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des sous-marins australiens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.