Crise des sous-marins : les négociations commerciales entre l'Union européenne et l'Australie reportées d'un mois

L'Australie et l'Union européenne travaillent depuis de longs mois à un accord de libre-échange. Mais les discussions sont en pause "jusqu'en novembre".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre australien du commerce, Dan Tehan, donne une conférence de presse le 2 avril 2020 à Canberra. (MAXPPP)

Elles étaient prévues de longue date. Des négociations sur un possible accord de libre-échange entre l'Australie et l'Union européenne ont été reportées "d'un mois jusqu'en novembre", a déclaré vendredi 1er octobre un responsable européen, après la fureur suscitée en Europe par la rupture du "contrat du siècle". Une décision qui jette le doute sur l'avenir de ce pacte commercial de grande envergure mais que le ministre australien du Commerce, Dan Tehan, a minimisé.

"Nous comprenons la réaction de la France à notre décision concernant les sous-marins, mais en fin de compte, toute nation doit agir dans son intérêt national – ce qu'a fait l'Australie."

Dan Tehan, ministre du Commerce australien

Le ministre, qui devait se rendre en Europe pour les négociations, prévoit toujours de rencontrer le commissaire européen au commerce Valdis Dombrovskis la semaine prochaine. "Nous continuerons à nous préparer pour le 12e cycle de négociations et à travailler à la conclusion d'un accord de libre-échange qui soit dans l'intérêt de l'Australie et de l'UE", a-t-il assuré. Les prochaines discussions devaient porter sur des domaines tels que le commerce, les services, les investissements et les droits de propriété intellectuelle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des sous-marins australiens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.