CARTE. Enquête sur le MH370 : le débris retrouvé à 5 000 km de la zone potentielle du crash

Depuis mars 2014, les recherches du Boeing 777 de la Malaysia Airlines se sont concentrées au nord de la Malaisie et à l'ouest de l'Australie. Bien loin de La Réunion, où un débris pouvant appartenir à l'avion a été retrouvé jeudi.

Environ 5 000 kilomètres. C'est la distance qui sépare La Réunion, où un débris du vol MH370 a peut-être été retrouvé mercredi 29 juillet, de la zone où se concentraient les recherches depuis la disparition de l'avion de la Malaysia Airlines, en mars 2014.

Parti de Kuala Lumpur (Malaisie) pour Pékin (Chine), le Boeing 777 se serait écrasé à l'opposé de sa destination d'origine. Au mois de mai 2014, les experts étaient en effet arrivés à la conclusion que l'avion avait poursuivi sa course vers le sud de l'océan Indien, à l'ouest des côtes australiennes.

Depuis, des fouilles sous-marines sont effectuées à plus de 4 500 mètres de profondeur par un submersible équipé d'un sonar. La zone initiale de recherche, elle, a été doublée à la mi-avril 2015, pour atteindre, selon les autorités australiennes (en anglais), une superficie totale de 120 000 km², l'équivalent d'un cinquième de la France métropolitaine. Mais, selon les experts, le débris retrouvé à La Réunion aurait très bien pu parcourir des milliers de kilomètres grâce aux courants marins, avant de s'échouer sur les côtes.