Les Néo-Zélandais expriment leur soutien à la communauté musulmane

Sur place, en Nouvelle-Zélande, Hakim Abdelkhalek raconte comment le pays a témoigné de sa solidarité envers les musulmans, touchés par un attentat terroriste vendredi 15 mars.

FRANCE 2

Ce samedi est le jour de l'émotion et du recueillement dans toutes les grandes villes du pays. À Christchurch, des centaines de personnes sont venues déposer des bouquets sur les lieux de l'attentat. La mairie avait permis aux habitants de cueillir les fleurs des jardins publics. Tous répètent la même phrase, "this is not us", à savoir "ce n'est pas nous", ce n'est pas ça la Nouvelle-Zélande.

Des familles réfugiées

Des marques de sympathie ont été constatées, des dizaines de personnes sont venues apporter de la nourriture halal à destination des familles et des amis des victimes actuellement prises en charge par la Croix-Rouge et qui attendent depuis des heures. Ces familles sont souvent issues de familles de réfugiés, de pays comme l'Irak, l'Afghanistan ou encore la Syrie et qui espéraient trouver ici un pays pacifique et tranquille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants déposent des fleurs sur les lieux de l\'attaque d\'une mosquée à Christchurch (Nouvelle-Zélande), le 16 mars 2019.
Des passants déposent des fleurs sur les lieux de l'attaque d'une mosquée à Christchurch (Nouvelle-Zélande), le 16 mars 2019. (ANTHONY WALLACE / AFP)