Christchurch : le manifeste du tireur envoyé à la Première ministre avant l'attentat

La Première ministre de Nouvelle-Zélande a fait une révélation dimanche 17 mars : le tireur Brenton Tarrant avait envoyé son manifeste raciste aux bureaux du gouvernement par email, quelques minutes avant l'attaque.

FRANCE 2

Notre journaliste sur place, Hakim Abdelkhalek, nous explique la révélation qu'a fait la Première ministre de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern. Elle a indiqué que "neuf minutes avant le début de l'attaque, son cabinet avait reçu par courrier électronique le manifeste du terroriste. Un manifeste antimusulman, antimigrant, où il explique pourquoi il voulait s'en prendre à la communauté musulmane", relate Hakim Abdelkhalek.

Pas d'informations sur l'attaque

Immédiatement, cet email a été transféré aux services de sécurité. Ce courrier électronique avait été adressé à une adresse email générique du cabinet de la Première ministre, mais il ne contenait aucune information sur la date, le mode opératoire, les cibles envisagées par le tireur. L'email contenant le manifeste a aussi été envoyé à une trentaine de personnes comme le chef de l'opposition, le Parlement ou encore des médias.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, s\'adresse à la presse, le 16 mars 2019 à Christchurch.
La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, s'adresse à la presse, le 16 mars 2019 à Christchurch. (MARTY MELVILLE / OFFICE OF PRIME MINITER NEW ZEAL / AFP)