Attentats de Christchurch : un juge ordonne l'expertise psychiatrique du tireur

Brenton Tarrant sera examiné par deux experts médicaux pour savoir "s'il est en mesure d'être jugé ou s'il est dément".

Des Néozélandais rendant hommage aux victimes des attaques de mosquées à Christchurch, le 17 mars 2019.
Des Néozélandais rendant hommage aux victimes des attaques de mosquées à Christchurch, le 17 mars 2019. (SANKA VIDANAGAMA / NURPHOTO / AFP)

Un juge néo-zélandais a ordonné vendredi l'expertise psychiatrique du suprématiste blanc qui a tiré dans deux mosquées de Christchurch, diffusant en direct le film des massacres, pour déterminer s'il pouvait être jugé pour 50 meurtres.

Brenton Tarrant sera examiné par deux experts médicaux pour savoir "s'il est en mesure d'être jugé ou s'il est dément", a décidé le juge Cameron Mander au cours d'une brève audience à Christchurch, où l'Australien est inculpé de 50 meurtres et de 39 tentatives de meurtre pour les attaques du 15 mars. Selon le dernier bilan des autorités, 24 personnes sont toujours hospitalisées, dont quatre dans un état critique. Parmi ces dernières victimes figure une fillette de quatre ans.