Reconnaissance du génocide arménien : "Un moment historique", salue une représentante de la communauté en France

Joe Biden est devenu le premier président américain à reconnaître officiellement ce génocide arménien.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain Joe Biden en avril 2021 (ANNA MONEYMAKER / POOL / THE NEW YORK TIMES POOL)

"C'est un moment historique pour la communauté arménienne, en ce jour de la commémoration du génocide des Arméniens. Avoir la reconnaissance des États-Unis, 106 ans après, c'est vraiment donner une valeur supplémentaire à notre cause", a salué sur franceinfo ce samedi soir Déborah Zabounian, fondatrice de l'association Rassemblement des Elus d'Arménie et de France.

Les intellectuels turcs qui évoquent le génocide "restent emprisonnés"

Joe Biden est devenu ce samedi après midi le premier président américain à reconnaître officiellement ce génocide arménien. "Nous ne faisons pas cela pour accabler quiconque mais pour nous assurer que ce qui s'est passé ne se répètera jamais" a précisé le président des États-Unis en faisant référence à la Turquie.

"Le sujet sur cette reconnaissance est surtout l'impunité de la Turquie face à toutes ces menaces et ces provocations du président Erdogan", dénonce Déborah Zabounian, en évoquant le "négationnisme" de la Turquie. Aujourd'hui encore, rappelle Déborah Zabounian, "les intellectuels turcs qui évoquent le génocide des Arméniens sont emprisonnés en raison de l'article 301 du Code pénal, qui considère cela comme une insulte à l'identité turque."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Génocide arménien

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.