Cet article date de plus de trois ans.

Arménie : la jeunesse veut y croire

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Arménie : la jeunesse veut y croire
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

L'élection du nouveau Premier ministre Nikol Pachinian ce mardi 8 mai fait naître de nouveaux espoirs chez les jeunes Arméniens du monde entier. Certains choisissent même de revenir au pays.

Victoria Aleksanyan est réalisatrice et arménienne ; elle vit à New York (États-Unis) depuis six ans : "Je me suis rendu compte que j'avais laissé quelque chose en Arménie et qu'il fallait que je revienne", confie-t-elle. "Il y avait quelque chose de troublant en moi qui grandissait. Il fallait que je vienne pour raconter des histoires sur l'Arménie". Comme elle, plus de 10% des Arméniens ont quitté leur pays en dix ans.

900 000 Arméniens nés en Arménie vivent à l'étranger

Alors les jeunes attendent beaucoup de la révolution de velours et de leur nouveau leader, élu Premier ministre, Nikol Pachinian. Rebecca Topakian est une Française d'origine arménienne. Ces changements la poussent à rester dans ce pays que ses grands-parents ont dû fuir : "Tous les Arméniens partent parce qu'ils en ont marre de ce système, du gouvernement, du manque d'opportunités, explique-t-elle. Et là, le fait que les choses changent, ça me donne encore plus envie de participer à un pays qui est aussi en construction de sa politique et de son indépendance". Aujourd'hui, 900 000 Arméniens nés en Arménie vivent à l'étranger.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arménie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.