Violetta débarque à Paris

Après l'Espagne et l'Italie, l'idole des 6/12 ans arrive en France pour une série de huit concerts sur la scène du Grand Rex, à Paris, jusqu'au 19 janvier. Violetta, du nom de la série télévisée argentine à succès du même nom, déchaîne les passions dans l'Hexagone. Les 22.000 places des huit représentations parisiennes du spectacle ont été vendues en quelques heures seulement. Gros plan sur ce phénomène venu d'Amérique latine. 

(Fabio Frustaci Maxppp)

Si vous n'avez pas de préado à la maison ou dans votre
entourage, Violetta, ça ne vous dit peut-être rien. Mais pour des milliers de
parents, l'égérie de la série Disney homonyme fait quasiment partie de la
famille. Tous les samedis à 18h30 sur
Disney Channel et depuis peu sur NT1, les aventures de la jeune fille captivent
jusqu'à 370.000 téléspectatrices, rien que pour la France. Des fans âgées pour
la plupart de 6 à 12 ans, et pour qui Violetta est devenue LA chérie absolue !

Lancée en mai 2012 en Amérique latine, la série argentine a
débarqué dans l'Hexagone en octobre de la même année. La recette de son succès
se résume en trois mots : amour, musique et passion version teenager en
quête d'indépendance et de premières émotions d'adultes.

Une héroïne en quête d'indépendance

L'histoire de Violetta, interprétée par Martina
Stoessel, c'est celle d'une jeune Argentine, élevée par un papa poule après la
mort de sa mère, qui était une célèbre chanteuse. Un talent dont l'héroïne de
la série a hérité. Timide, naïve, mais douée, Violetta est admise au Studio 21 ,
une célèbre école d'art et spectacle qui n'est pas sans rappeler celle de la
série Fame. Buenos Aires en toile de fond, la jeune fille y rencontre ses
nouveaux amis, avec qui elle va partager sa nouvelle vie hors du nid paternel, le
tout rythmé par des chansons et chorégraphies que les fans français peuvent retrouver
sur scène depuis mercredi.

Concerts à guichet fermé

Après l'Espagne et l'Italie, Violetta, interprétée par Martina
Stoessel, et sa troupe sont en effet en France pour une série de huit concerts, à raison
de deux par jour, du 15 au 19 janvier, au Grand Rex à Paris. Des concerts
à guichet fermé puisque les 22.000 places, vendues entre 35 et 95 euros
environ, se sont arrachées en quelques heures seulement.

"Je t'en supplie Martina rajoute un jour !" (fan)

Un drame pour de
nombreux fans, à l'image de Lola, qui jette cette bouteille à la mer sur un
site de billetterie : "J'ai un rêve d'aller a ton concert Martina s'il te
plait rajoute un jour !!!!!!!! Je t'en supplie Martina rajoute un jour. Si c'est
possible merci beaucoup !!!!! ???????????? Bises Lola
", écrit la jeune
fille. Désarroi aussi du côté des parents qui espèrent malgré tout  : "Je
suis désespérément à la recherche d'une place pour ma fille de huit ans. Aidez-moi
svp . Merci de rajouter des billets ou une date".

Le miracle n'aura
pas lieu. Les producteurs n'ont pas prévu de date supplémentaire. Mais la magie
Disney c'est aussi de proposer la retransmission du concert dans une centaine
de salles de cinéma samedi... à 17 euros la place quand même.

Un vent de Buenos Aires qui va encore souffler longtemps

Les fans qui malgré tout ne pourront pas assister à ce show
d'1h40 pourront toujours se consoler avec les nouvelles aventures télévisées de
leur idole en jupe courte et rouge à lèvre rose fuchsia. Quelques 240 épisodes de
la série ont déjà été tournés. De quoi danser, rêver et apprendre l'espagnol
puisque les chansons ne sont pas traduites mais seulement sous-titrées.