VIDEO. Obama à Jérusalem : "Israël peut se défendre lui-même"

Barack Obama a déclaré mercredi 20 mars qu'il ne s'attendait pas à ce qu'Israël s'en remette à Washington en cas de frappe contre l'Iran

Barack Obama a déclaré mercredi 20 mars qu'il ne s'attendait pas à ce qu'Israël s'en remette à Washington en cas de frappe contre l'Iran, lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem. "Je ne m'attends pas à ce que le Premier ministre (Netanyahu) prenne une décision sur la sécurité de son pays en s'en remettant à quelque autre pays que ce soit", a-t-il annoncé.

En novembre dernier, le Premier ministre israélien s'était déclaré "prêt, s'il le faut" à déclencher une attaque contre les sites nucléaires iraniens après avoir échoué à convaincre la précédente administration Obama de fixer à Téhéran une "ligne rouge" à ne pas franchir dans son programme nucléaire.

Le président américain Barack Obama a annoncé que les Etats-Unis et Israël allaient "ouvrir des discussions" pour prolonger l'aide militaire américaine au-delà de 2017

Barack Obama le 20 mars 2013 lors d\'une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem.
Barack Obama le 20 mars 2013 lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem. (SAUL LOEB / AFP)