VIDEO. John McAfee hospitalisé quelques heures au Guatemala

L'Américain, menacé d'extradition, a été hospitalisé jeudi, alléguant des "problèmes cardiaques", selon ses avocats. Quelques heures avant, les autorités guatémaltèques lui ont refusé l'asile politique et annoncé son extradition vers le Belize, où il doit être entendu dans une affaire de meurtre.

Francetv info

BUZZ - Le gouvernement du Guatemala a refusé l'asile politique à John McAfee, jeudi 6 décembre. Quelques heures après cette décision, l'Américain, fondateur de la société de sécurité informatique du même nom, a été hospitalisé brièvement. John McAfee est retourné en détention, dans l'attente de son extradition vers le Belize, qui veut l'entendre dans une enquête sur le meurtre d'un voisin.

Pionnier des antivirus informatiques, âgé de 67 ans et interpellé mercredi pour entrée illégale sur le territoire guatémaltèque, John McAfee a commencé à souffrir jeudi de "problèmes cardiaques". "Il a très mal à la poitrine", raison pour laquelle il a été admis à l'hôpital de la Police nationale civile, a indiqué une de ses avocates, Karla Paz, après l'annonce du refus de l'asile. Son principal défenseur, Telésforo Guerra, a quant à lui affirmé que son client avait souffert de "deux infarctus du myocarde" dans la matinée, mais sans indiquer la source du diagnostic.

Mais après quelques heures d'hospitalisation, ses médecins ont jugé que John McAfee pouvait sortir sans danger de l'hôpital. "Après examen médical, il a été établi que [McAfee] souffrait de signes d'anxiété et d'hypertension artérielle, qui ne nécessitent pas qu'il reste à l'hôpital", a déclaré à la presse le Dr Oscar Gonzalez, de l'hôpital de la Police nationale civile.

John McAfee a été hospitalisé quelques heures pour des \"problèmes cardiaques\" avant de retourner en détention, à Guatemala, le 6 décembre 2012.
John McAfee a été hospitalisé quelques heures pour des "problèmes cardiaques" avant de retourner en détention, à Guatemala, le 6 décembre 2012. (JOHAN ORDONEZ / AFP)