Fusillade en Californie : le FBI requalifie l'attaque de San Bernardino en "acte de terrorisme"

CNN indiquait plus tôt vendredi que la femme du couple, Tashfeen Malik, aurait prêté allégeance au groupe Etat islamique sous un nom d'emprunt.

Deux jours après les faits, les autorités fouillent le véhicule dans lequel les auteurs de la tuerie de San Bernadino (Etats-Unis) ont été tués, vendredi 4 décembre 2015.
Deux jours après les faits, les autorités fouillent le véhicule dans lequel les auteurs de la tuerie de San Bernadino (Etats-Unis) ont été tués, vendredi 4 décembre 2015. (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Cette fois, c'est officiel. Deux jours après la tuerie de San Bernardino, au cours de laquelle quatorze personnes sont mortes et au moins 21 ont été blessées, le FBI a annoncé, vendredi 4 décembre, avoir requalifié les faits en "acte de terrorisme".

Un couple lourdement armé a ouvert le feu, mercredi 2 décembre, dans un centre de soins pour handicapés à San Bernardino, en Californie. C'est la pire fusillade aux Etats-Unis depuis trois ans. Ils ont ensuite été tués par la police.

Rien n'indique toutefois que le couple de tueurs ait fait partie d'une cellule avec d'autres membres, a expliqué le directeur de la police fédérale américaine, James Comey.

Après Paris et Tunis, une nouvelle attaque revendiquée

Plus tôt dans la journée, CNN avait annoncé que la femme du couple tué dans les échanges de tirs avec la police avait prêté allégeance au groupe Etat islamique sous un nom d'emprunt.

L'agence de presse, Aamaq, proche du groupe Etat islamique a affirmé, vendredi, que les auteurs de la tuerie étaient des "partisans" du groupe jihadiste. D'après cette agence, l'attaque de Californie est "intervenue suite aux attentats meurtriers de Paris menés par des combattants de l'EI et après une opératon martyre contre la garde présidentielle à Tunis", revendiquée également par le groupe jihadiste.