La femme impliquée dans la tuerie de San Bernardino avait prêté allégeance à l'Etat islamique, indique CNN

Tashfeen Malik avait posté une publication sur Facebook pour revendiquer son attachement aux idées du groupe terroriste, selon la chaîne américaine CNN, qui cite plusieurs sources policières.

Des membres du département du shérif à San Bernardino (Californie), où a eu lieu une fusillade le 2 décembre 2015.
Des membres du département du shérif à San Bernardino (Californie), où a eu lieu une fusillade le 2 décembre 2015. (FREDERIC J. BROWN / AFP)

Les enquêteurs pensent que Tashfeen Malik avait prêté allégeance au chef de l'organisation Etat islamique sur Facebook, affirme CNN (en anglais), qui cite plusieurs sources policières, vendredi 4 décembre. La chaîne américaine évoque un serment d'allégeance à Abu Bakr al Baghdadi – "calife" autoproclamé de l'EI – posté sur Facebook le jour de la fusillade, avec un nom d'emprunt. Tashfeen Malik faisait partie du couple qui a ouvert le feu sur un bâtiment de San Bernardino, en Californie (Etats-Unis), tuant au moins 14 personnes. Les enquêteurs ont découvert de nombreuses munitions dans le véhicule du couple et des engins d'explosifs à leur domicile.