Apple contre le FBI : la lutte contre le terrorisme prime-t-elle sur la protection des données personnelles ?

Tim Cook refuse d'aider le FBI à accéder aux données contenues dans le smartphone d'un des auteurs de la tuerie de San Bernardino. Explications avec France 2.

Voir la vidéo
France 2

Le bras de fer s'intensifie entre Apple et les autorités américaines. L'affaire part de la fusillade de San Bernardino en décembre dernier. Le FBI retrouve le téléphone d'un des tueurs, mais n'arrive pas à décrypter les données. Il se tourne alors vers Apple qui refuse de lui prêter main-forte au nom de la confidentialité de ces données. La justice "demande quelque chose pour débloquer cet appareil spécifiquement", plaide le porte-parole de la Maison-Blanche. Dans un iPhone, les mails, SMS et photos sont stockés. Un code confidentiel que seul l'utilisateur connaît permet d'y accéder. Apple refuse de créer un système qui permettrait d'accéder au téléphone.

Google a choisi son camp

"Certains disent que nous devrions avoir une sorte de porte dérobée pour accéder à nos téléphones. Mais si vous mettez une porte dérobée, elle vaut pour tout le monde. Pour les bons, comme pour les méchants", justifie Tim Cook. La lutte contre le terrorisme prime-t-elle sur la protection des données ?  "Le risque, c'est que les données qui sont dans votre téléphone, qui sont normalement accessibles uniquement au propriétaire, puissent être accessibles par n'importe qui, pour peu qu'il ait une technicité suffisante", commente Benjamin Sonntag, cofondateur de la Quadrature du Net. Tim Cook a reçu jeudi 18 février le soutien du géant Google.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tim Cook, directeur général d\'Apple, lors de la conférence Keynote du 8 juin 2015, à San Francisco (Etats-Unis), au cours de laquelle il avait annoncé le lancement d\'Apple Music.
Tim Cook, directeur général d'Apple, lors de la conférence Keynote du 8 juin 2015, à San Francisco (Etats-Unis), au cours de laquelle il avait annoncé le lancement d'Apple Music. (ROBERT GALBRAITH / REUTERS)