Cet article date de plus de six ans.

Neuf mois après la paralysie du gouvernement, Washington face à un baby-boom ?

Plusieurs hôpitaux des environs de la capitale des Etats-Unis constatent un pic de naissances, neuf mois après le "shutdown", qui avait mis de nombreux fonctionnaires au chômage technique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des touristes devant le bâtiment du congrès américain à Washington (Etats-Unis), le 19 juillet 2014. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

La capitale américaine va-t-elle faire face à une pénurie de places en crèche ? Plusieurs hôpitaux de la région font actuellement face à un pic de naissances, raconte le Washington Post (en anglais), lundi 28 juillet.

A l'hôpital Sibley Memorial, le baby-boom est visible dans les statistiques : le nombre de naissances quotidiennes a augmenté de plus de 32%. "On n'a pas arrêté de se demander ce qu'il se passait, explique une infirmière. Et on s'est dit qu'on était à Washington. Qu'est-ce qu'il s'est passé il y a neuf mois ?"

Octobre 2013 : les fonctionnaires au chômage technique

Neuf mois plus tôt, en octobre 2013, la capitale américaine, siège de multiples administrations, était paralysée par le shutdown. Pendant seize jours, le gouvernement fédéral a tourné au ralenti, dans l'attente du vote du Congrès sur le budget de l'Etat.

De nombreux fonctionnaires se sont donc retrouvés au chômage technique. Et certains ont visiblement profité de ces vacances forcées pour passer du bon temps avec leur conjoint, explique le Washington Post. Le journal se veut tout de même prudent et explique que certains hôpitaux n'ont pas observé de bouleversement significatif. Le baby-boom ne convainc pas tout le monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget américain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.