Cet article date de plus de dix ans.

Pour Sarkozy, Papandréou est "fou" et "dépressif"

C'est ce que le président aurait confié à Barack Obama au sujet du premier ministre grec lors du G20 à Cannes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy et Barack Obama pendant le début du G20 à Cannes le 3 novembre 2011. (JEWEL SAMAD/AFP)

Les boîtiers du G20 n'en finissent pas de livrer leurs secrets. Après la fuite d'un aparté entre Barack Obama et Nicolas Sarkozy jeudi 3 novembre au cours duquel ce dernier qualifie le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou de "menteur", Le Parisien révèle mercredi que les deux chefs d'Etat n'ont pas oublié le premier ministre grec. 

Obama et Sarkozy ont en effet jugé que Georges Papandréou avait commis une "énorme erreur" en annonçant un référendum sur le plan de soutien européen avant d'y renoncer. Selon les informations du Parisien, Nicolas Sarkozy a également qualifié le chef de gouvernement grec de "fou" et de "dépressif", avant de conclure qu'il ne servait à rien de "s'acharner" sur "un homme à terre"

A l'origine, les fameux boîtiers qui ont permis aux journalistes d'entendre la conversation privée étaient destinés à assurer la traduction d'une conférence de presse commune entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.