Meurtre de cinq policiers à Dallas : qui était Micah Johnson, le suspect mort pendant l'assaut de la police?

Micah Xavier Johnson était réserviste de l'armée de terre américaine et a été déployé en Afghanistan de novembre 2013 à juillet 2014.

Des policiers se protègent après avoir été visés par des tirs en marge d\'un rassemblement contre la violence policière à Dallas (Texas, Etats-Unis), le 7 juillet 2016.
Des policiers se protègent après avoir été visés par des tirs en marge d'un rassemblement contre la violence policière à Dallas (Texas, Etats-Unis), le 7 juillet 2016. (SIPA / AP)

Quelques heures après le meurtre de cinq policiers à Dallas, jeudi 7 juillet, celui qui semble être l'unique suspect a été identifié. L'homme de 25 ans s'appelle Micah Johnson. Il est mort pendant l'assaut de la police, après plusieurs heures de négociations et des échanges de coups de feu, alors qu'il était retranché dans un bâtiment. C'est depuis cet immeuble qu'il est accusé d'avoir visé avec un fusil de précision et tué les cinq policiers, alors qu'ils encadraient une manifestation pacifique pour protester contre la brutalité policière. Francetv info fait le point sur ce que l'on sait du tueur présumé.

Un militant Black Power mais affilié à aucun groupe

Micah Xavier Johnson, de son nom complet, résidait à Mesquite, dans la banlieue de Dallas (Texas). Selon les autorités américaines, il n'avait pas d'antécédents criminels et aucun lien avec des groupes terroristes, comme l'explique le Los Angeles Times.

L'homme est cependant présenté par plusieurs médias comme un militant Black Power. Le Daily Beast – qui a pu consulter sa page Facebook avant qu'elle ne soit supprimée – explique que son image de couverture était un drapeau rouge, noir et vert, symbole du panafricanisme, un mouvement qui prône la solidarité entre les personnes noires ou ayant des origines africaines. Sur plusieurs de ses photos, Micah Xavier Johnson porte un poing noir en pendentif, le symbole du mouvement Black Power. 

Lors de sa confrontation avec la police, Micah Johnson a dit sa haine pour le mouvement antiraciste Black Lives Matter, qui s'est formé pour dénoncer les cas de violences policières contre les Afro-Américains. Il a expliqué qu'il voulait "tuer des personnes blanches" et notamment des policiers. 

Un vétéran de la guerre d'Afghanistan

Micah Johnson était réserviste de l'armée de terre américaine. Il a été déployé en Afghanistan de novembre 2013 à juillet 2014, selon les informations communiquées par un porte-parole de l'US Army. Il était soldat, spécialiste en maçonnerie et menuiserie. Sur la page Facebook de sa mère, plusieurs photos le montrent en uniforme mitilaire.

Un tireur entraîné

Les enquêteurs pensent que Micah Johnson participait à un groupe de tir informel. Selon le Daily Beastle suspect avait suivi par le passé des cours d'auto-défense à l'Académie des arts du combat guerrier de Richardson et Fort Worth, au Texas. Ce gymnase dispense aussi des formations pour manier les "armes de défense" et pour apprendre à confectionner des armes avec des objets du quotidien.