Obama souhaite un projet de loi sur les armes à feu d'ici janvier

Il a assuré qu'il "appuierait sans délai" les propositions du groupe de travail sur les armes à feu mené par le vice-président, Joe Biden.

Le président américain, Barack Obama, lors d\'une conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 19 décembre 2012.
Le président américain, Barack Obama, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 19 décembre 2012. (KEVIN LAMARQUE / REUTERS)

Barack Obama accélère le tempo, quelques jours après la fusillade qui a fait 27 morts, dont 20 enfants, dans une école primaire du Connecticut. Peu après avoir nommé, mercredi 19 décembre, le vice-président Joe Biden à la tête d'un groupe de travail sur les armes à feu, il a déclaré vouloir des propositions concrètes d'ici le mois de janvier. Le président américain a assuré qu'il les "appuierait sans délai". La veille, il avait annoncé son soutien à un projet de loi contre les fusils d'assaut.

Barack Obama a également défendu le droit des citoyens à porter des armes "dans des limites responsables", lors d'une conférence de presse depuis la Maison Blanche. "On ne saura peut-être jamais pourquoi cette tragédie est arrivée vendredi. Mais ce qu'on sait, c'est que chaque jour depuis, d'autres Américains sont morts à cause d'armes à feu, a-t-il poursuivi. Nous avons l'obligation" d'agir.

En voulant aller vite, le président américain répond aux familles des victimes des  fusillades meurtrières de Virginia Tech, Aurora ou Columbine qui ont appelé le gouvernement "à arrêter ce bain de sang". A l'initiative de l'association en faveur du contrôle des armes Brady Campaign to Prevent Gun Violence, elles ont présenté à la presse, mardi, une lettre ouverte à la Maison Blanche et aux élus demandant "une action rapide (…). La loi sur les armes doit changer immédiatement."