Cet article date de plus de douze ans.

Obama et les salaires des patrons

Le président américain devrait limiter les revenus des patrons des sociétés renflouées par l'Etat fédéral
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Barack Obama le 3 février 2009 (© AFP - Jim Watson)
Le président américain devrait limiter les revenus des patrons des sociétés renflouées par l'Etat fédéralLe président américain devrait limiter les revenus des patrons des sociétés renflouées par l'Etat fédéral

Les rémunérations annuelles de plus de 500.000 dollars seraient interdites.

Dans un entretien avec NBC et d'autres chaînes de télévision, Barack Obama a indiqué qu'il parlerait mercredi de "la nécessité de contrôler les rémunérations des dirigeants de sociétés qui reçoivent l'argent du gouvernement fédéral".

"Si le contribuable vous aide, vous avez certaines responsabilités, dont celle de ne pas vivre comme un nabab", a déclaré le nouveau locataire de la Maison blanche. Il faut donc "instaurer des règles de conduite", a-t-il ajouté.

Jeudi dernier, il s'était emporté contre les primes "honteuses" que les sociétés de Wall Street ont continué à verser à leurs employés en 2008 alors que les Américains en étaient de leur poche pour les maintenir à flot. Il s'indignait là du fait que le secteur financier avait bénéficié en 2008 de l'aide fédérale et en particulier d'un plan de 700 milliards de dollars lancé sous son prédécesseur George W. Bush.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.