Cet article date de plus de neuf ans.

Le policier new-yorkais accusé d'avoir voulu manger des femmes cherchait des recettes sur internet

Il avait recherché des plats "à base de chair humaine" ou encore "la meilleure corde pour pendre", a expliqué lundi un enquêteur du FBI.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'agent avait évoqué "l'enlèvement de femmes, pour cuisiner et manger des parties de leur corps", mais n'a pas mis son projet à exécution. (BRENT WINEBRENNER / LONELY PLANET IMAGES / GETTY IMAGES)

Le policier de New York (Etats-Unis) accusé d'avoir voulu manger des femmes a été trahi par internet. Il avait recherché "des recettes à base de chair humaine" ou encore "la meilleure corde pour pendre", a expliqué un enquêteur devant un jury médusé, lundi 4 mars. Ce policier du FBI chargé de fouiller l'ordinateur de Gilberto Valle, 28 ans, a précisé avoir découvert des centaines de pages téléchargées sur internet sur le viol, la torture et le cannibalisme.

Des images choquantes tirées de sites fétichistes, montrant des simulations de scènes de cuisson de femmes avant d'être dévorées, ont été présentées au jury du tribunal fédéral de Manhattan. Les recherches de l'ancien policier comprenaient des détails "sur ce qu'il y a de bon dans la viande humaine" et sur "la traite des Blanches".

Des fantasmes "très bizarres", concède son avocat

Gilberto Valle, policier depuis six ans, risque la prison à perpétuité. Il est également accusé d'avoir détourné des fichiers de police pour établir des listes de femmes qu'il comptait "immobiliser et droguer". Sur son ordinateur, les enquêteurs ont retrouvé des dossiers sur une centaine de femmes, comportant à chaque fois leur nom et une photographie, et parfois d'autres détails personnels, comme leur adresse.

La défense, qui réclame l'acquittement, fait valoir depuis le début du procès qu'il ne s'agissait que de fantasmes "très bizarres" chez cet homme, par ailleurs bon père de famille. Il n'a en effet blessé aucune femme. C'est son épouse qui l'a dénoncé à la police après avoir découvert, horrifiée, qu'elle apparaissait sur une des listes de son mari.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.