Le Pérou en état d'urgence après une explosion de cas du syndrome de Guillain-Barré

Ce syndrome rare, qui peut être mortel dans certains cas, est "en augmentation inhabituelle", selon le ministre de la Santé.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une ambulance dans les rues de Cusco, au Pérou, le 15 avril 2022. (ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP)

L'état d'urgence sanitaire va durer trois mois au Pérou. Signe de l'inquiétude provoquée par la recrudescence "inhabituelle" des cas de Guillain-Barré dans le pays. Le dernier bilan du ministère péruvien de la Santé, lundi 10 juillet, fait état de quatre morts et de 180 cas déclarés depuis janvier.

Ce syndrome rare est une atteinte neurologique, aussi appelée polyradiculonévrite aiguë, qui se caractérise par une faiblesse musculaire progressive qui survient en deux à quatre semaines et peut affecter le système respiratoire. Des sensations de fourmillement et le manque de force dans les doigts des mains et des pieds font partie des premiers symptômes les plus fréquents.

"Il y a eu une augmentation importante ces dernières semaines qui nous oblige à prendre des mesures au niveau de l'Etat pour protéger la santé et la vie de la population", a précisé le ministre de la Santé. Les 33 millions d'habitants de ce pays d'Amérique latine sont donc mis sous cloche pendant 90 jours pour tenter d'endiguer cette maladie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.