L'ancien dictateur du Panama est mort à 83 ans

Manuel Noriega est mort d'une tumeur au cerveau à 83 ans. Il était emprisonné pour assassinat ou la disparition d'opposants et trafic de drogue.

France 3

À 80 ans passés en juin 2015, il avait la démarche hésitante. Ce sont les dernières images visibles de lui. Le petit dictateur, comme était surnommé Manuel Noriega, purgeait une peine de vingt ans de prison au Panama. C'est à cette époque qu'il exprime pour la première fois des regrets : "Je demande pardon à toutes les personnes offensées, affectées, blessées ou humiliées par mes actions ou mes ordres". Manuel Noriega n'a pas toujours été un pestiféré. Quand il prend le pouvoir en 1983, il est un interlocuteur privilégié des États-Unis. Il travaille pour la CIA. Il dirige alors son pays d'une main de fer, entre répression, corruption et liaison dangereuse avec les cartels colombiens.

Condamné en France

Dans la mémoire de deux millions de Panaméens, le régime Noriega c'est d'abord les sbires du général qui corrige des opposants désarmés devant les caméras. Fin 1989, c'est la disgrâce pour Noriega, qui s'est rapproché de Cuba et du Nicaragua. Les Américains le lâchent et envahissent le pays. Arrêté, Noriega est condamné à vingt ans de prison pour trafic de drogue aux États-Unis. En 2010, il est condamné pour blanchiment d'argent en France avant de retourner dans son pays très affaibli.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien dictateur panaméen Manuel Noriega, pris en photo à la prison d\'El Renacer, à 25 kilomètres au Sud-Est de Panama City. 
L'ancien dictateur panaméen Manuel Noriega, pris en photo à la prison d'El Renacer, à 25 kilomètres au Sud-Est de Panama City.  (HO / MINISTERIO DE GOBIERNO / AFP)