États-Unis : violentes manifestations après la mort d'un Afro-Américain

Le gouverneur de l’État de Caroline du Nord a décrété l'état d'urgence, alors qu'une deuxième nuit de violences a touché la ville de Charlotte.

France 3

Dans les rues de Charlotte (États-Unis), l'air est irrespirable. Aux gaz lacrymogènes, les manifestants répliquent en lançant des projectiles, c'est une deuxième nuit de colère en Caroline du Nord après la mort de Keith Lamons Scott, un Afro-Américain abattu par la police. Les heures passent et la tension monte.

Le silence pour s'exprimer

Une personne est à terre, en sang. "Appelez l'ambulance", crie quelqu'un. Un homme filme la scène avec son téléphone portable. "Ils ont tué quelqu'un en plein centre-ville !", témoigne-t-il. Plus loin, une femme raconte ce qui s'est passé. "On était en train de marcher quand la police nous a tiré dessus et qu'elle a tiré des gaz. L'homme a été touché", dit-elle. Le gouverneur de l'État de Caroline du Nord a décrété l'état d'urgence. Un peu plus tôt dans la journée mercredi 21 septembre, les étudiants de l'université de Charlotte avaient choisi le silence pour s'exprimer.