Cet article date de plus de huit ans.

États-Unis : Donald Trump attaqué par ses rivaux républicains

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
États-Unis : Donald Trump attaqué par ses rivaux républicains
États-Unis : Donald Trump attaqué par ses rivaux républicains États-Unis : Donald Trump attaqué par ses rivaux républicains (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

A un peu plus de douze mois de l'élection présidentielle aux États-Unis, les Républicains ont organisé, dans la nuit de mercredi 16 à jeudi 17 septembre, le deuxième débat des primaires. Une confrontation musclée.

Ils sont quinze, mais il n'en restera qu'un. Le principal enjeu de ce deuxième débat entre les candidats à la primaire républicaine, diffusé sur CNN, était la crédibilité de Donald Trump, comme l'explique le correspondant de France 2 à Washington, Jacques Cardoze.

La première attaque contre le milliardaire américain est venue de Jeb Bush. Il l'a accusé d'avoir voulu financer une campagne contre l'ouverture d'un casino à Miami, en Floride. "Mais non, c'est faux, je ne me ferai acheter par personne" a répondu Donald Trump, actuellement favori des sondages.

Donald Trump accusé de misogynie

Le débat a porté sur la capacité de Donald Trump à mener la politique extérieure de son pays, mais il a aussi été accusé de misogynie. Il a récemment déclaré que personne ne pourrait voter pour l'ex-patronne de Hewlett-Packard Carly Fiorina, vu son visage. "Je pense que tout le pays a clairement entendu ce que M. Trump a dit", a-t-elle lancé lors du débat. Finalement, ce sont Jeb Bush, Carly Fiorina et Donald Trump qui ont dominé les débats mercredi soir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.