Cet article date de plus de huit ans.

Etats-Unis. Des cours de hip-hop dispensés à l'université d'Arizona

Un Français va animer un programme de six cours consacrés à cette culture urbaine, à l'université d'Arizona. Une première. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le rappeur 50 Cent lors d'un concert à Las Vegas (Etats-Unis), le 6 juin 2010. (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Eminem, 2Pac et 50 Cent vont troquer les bacs pour les amphis. Le Français Alain-Philippe Durand va lancer un programme de six cours consacrés au hip-hop, à l'université d'Arizona (Etats-Unis), rapporte le site des Inrocks, mercredi 30 janvier. Une première. Ces séances sont intégrées à un cursus consacré aux études africaines.

Interrogé par les Inrocks, Alain-Philippe Durand prend exemple sur la chanson Fight The Power de Public Enemy, qui représente "le côté activiste, 'social justice' du rap" et qui invite à "utiliser les mots plutôt que les poings ou les armes pour se faire entendre".

Mais les étudiants devront également plancher sur les groupes français, comme NTM, MC Solaar, IAM et Doc Gynéco. Alain-Philippe Durand explique qu'en France, "les rappeurs font partie du débat national. On leur demande leur avis sur la politique, la société. Aux Etats-Unis, durant la campagne présidentielle cette année, les émissions de télé sérieuses n’invitaient pas Eminem, Jay-Z ou Kanye West pour discuter politique."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.