Cet article date de plus d'un an.

Colombie : l'ancien président Alvaro Uribe annonce sa mise en détention

Il fait l'objet d'une enquête pour subornation de témoins et fraude. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien président colombien Alvaro Uribe lors d'une conférence de presse à Medellin (Colombie), le 21 février 2017. (RAUL ARBOLEDA / AFP)

L'ancien président colombien Alvaro Uribe (2002-2010) a annoncé que la Cour suprême avait ordonné sa mise en détention dans le cadre d'une enquête pour subornation de témoins et fraude, mardi 4 août.

Alvaro Uribe, actuellement sénateur et mentor du président Ivan Duque, a à nouveau déclaré son innocence et a mis en doute l'impartialité de la cour.

"Cette privation de liberté me cause une grande peine, notamment pour ma femme et ma famille ainsi que pour les Colombiens qui croient encore que j'ai fait quelque chose de bon pour ce pays", a-t-il écrit sur Twitter. Alvaro Uribe n'a pas précisé s'il serait assigné à domicile ou dans un autre lieu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.