Chili : le président annonce une prime exceptionnelle versée à 1,3 million de familles

Plus de 1,3 million de familles toucheront l'équivalent de 112 euros pour atténuer les effets de la crise sociale qui secoue le pays depuis plus de six semaines.

Le président de la République du Chili, Sebastian Piñera, prononce un discours à Santiago (Chili), le 27 novembre 2019. 
Le président de la République du Chili, Sebastian Piñera, prononce un discours à Santiago (Chili), le 27 novembre 2019.  (JOHAN ORDONEZ / AFP)

Une prime pour calmer la colère ? Le président chilien, Sebastian Piñera, a annoncé, mardi 3 décembre, le versement d'une prime exceptionnelle à 1,3 million de familles pour atténuer les effets de la crise sociale qui secoue le pays depuis plus de six semaines.

"Nous allons déposer un projet de loi devant le Parlement qui permet d'accorder une prime de 100 000 pesos [soit 112 euros] à 1 336 000 familles chiliennes", a déclaré durant un déplacement le chef de l'Etat (droite), dont le gouvernement multiplie les annonces économiques.

Un plan de relance de l'économie

Lundi, l'exécutif a mis 5,5 milliards de dollars (4,9 milliards d'euros) sur la table pour tenter de résoudre la crise sociale et faire repartir l'activité économique qui s'est effondrée en octobre alors qu'éclatait le mouvement de protestation. Le ministre des Finances, Ignacio Briones, a annoncé un plan de soutien à l'économie, avec une augmentation des dépenses publiques en 2020 de quelque 3 milliards de dollars, une aide financière de 1,9 milliard de dollars aux PME et 525 millions de dollars de mesures diverses, comme la reconstruction du métro de la capitale, Santiago, très endommagé depuis le début de la crise le 18 octobre.

Le plan gouvernemental devrait permettre de créer 100 000 emplois, selon le ministre, et entraîner une augmentation de 9,8% des dépenses publiques en 2020 par rapport à 2019. Le déficit budgétaire pourrait atteindre 4,4% du PIB.